Lima, la fourmilière

Tout touriste étranger débarquant au Pérou atterrit nécessairement à Lima. Comparée aux grandes villes que l’on connaît, on remarque tout de suite à Lima quelque chose de différent, de très singulier, qui la distingue parmi toutes les autres villes du monde…La circulation! Et oui, Lima est une ville qui grouille, qui grouille, avec des voitures et des bus de partout et dans tous les sens! Dur dur de se retrouver dans ce capharnaüm lorsque l’on est habitué à une certaine discipline. Alors comment s’y prendre?

Dans un premier temps, se dire que le métro et le tram, ici, ça n’existe pas (ou presque)! A Lima, on se déplace principalement en bus, en voiture ou en taxi (il n’existe qu’une seule petite ligne de métro qui ne dessert qu’un seul petit quartier de la ville!). Privilégiez alors les bus « bleus » qui sont de nouveaux autocars mis en place récemment par la municipalité et à un prix parfaitement abordable. En second choix, optez pour le taxi et surtout, n’hésitez pas à négocier le prix avec le chauffeur. Vous pourrez éventuellement louer une voiture si le trafic ne vous fait pas peur. En dernier recours, prenez un combi, ce petit bus des années 70 à la mode hippie, toujours d’époque, à la conduite très sportive! Ces minibus ne sont pas toujours en très bon état et les chauffeurs ne sont pas franchement prudents au volant.

Se déplacer dans tout le Pérou

Pour vos déplacements de ville en ville au Pérou, vous avez (hormis la voiture) deux options : l’autocar ou l’avion. Le premier étant naturellement beaucoup plus économique mais nécessitant beaucoup plus de temps pour les trajets. En fonction du temps dont vous disposez pour vos vacances, essayez de pesez le pour et le contre. Un trajet en autocar vers l’Amazonie vous coûtera trois fois moins cher que l’avion, mais pour 12h de trajet minimum. Un vol national d’une heure seulement coûtera aux alentours de 200 € par personne, aller-retour. La compagnie aérienne LAN est à recommander pour son service impeccable. Seul petit bémol, elle fait payer un surplus aux ressortissants étrangers sur tous les vols (et oui c’est injuste). La compagnie Low Cost péruvienne Starperú proposera des prix un peu plus attractifs, identiques pour tous.

Se déplacer dans les villes amazoniennes

Dans toutes les villes amazoniennes du Pérou, telles que Tarapoto ou Iquitos, le moyen de transport le plus répandu et le plus pratique reste le mototaxi. Ces petites motos à trois roues vous emmèneront partout, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, et ne vous coûteront à chaque fois que quelques soles. Ici encore, n’hésitez pas à négocier le prix du trajet avec le conducteur car il n’existe aucun tarif fixe. Pour la petite anecdote, je crois que le mototaxi a été mon premier contact « réel » avec l’Amazonie! C’est sûr qu’au début, on se dit « oulala, c’est pas dangereux ce truc là?! ». Le « oulala » se transforme vite en « mais c’est génial ce truc, j’adore!!! ». Une sensation de liberté, les cheveux au vent! 😉

Mototaxis Tarapoto Pérou

Le ballet quotidien des mototaxis dans le centre ville de Tarapoto – Pérou